Vie communale

Connaissez-vous la rue Simone Veil ?

À Namur, on compte près de 1750 voiries, dont à peine 2% portent le nom d’une femme. Par souci d’équité, le Conseil communal souhaite attribuer davantage de noms de voiries à des femmes. Dès lors, trois des cinq nouvelles voiries situées à Jambes et à Erpent porteront le nom d’une femme.

Ces cinq voiries sont situées entre la chaussée de Marche, la rue du Vieux Bon Dieu, l’avenue du Petit Sart et l’allée des Chanterelles (Jambes – Erpent).

Rue Simone Veil :
Juive déportée pendant la guerre et militante politique française,
Simone Veil fait adopter la loi dépénalisant l’avortement en France en
1974. Elle apparaît comme une icône de la lutte contre la
discrimination envers les femmes.

Rue Yvonne Perin
: Artiste peintre belge du 20ème siècle, Yvonne Perin vit un temps à
Namur où elle est la principale animatrice de l’atelier 40 et de
l’atelier des mosans, deux groupements artistiques à Namur.

Rue Paule Bisman
: Paule Bisman commence ses études aux Beaux-Arts à Namur dès 1913.
Talent précoce, Paule Bisman recevra de nombreux prix et médailles dès
l’entame de sa carrière de peintre et sculpteur.

Rue Henry Bodart :
Henry Bodart est un ancien professeur de dessin et de gravure à
l’Académie des Beaux-Arts. Il a fourni  plus de  600 dessins
illustratifs du « Vieux Namur », contribuant ainsi à la protection du
patrimoine local.

Rue Nelson Mandela :
Emprisonné durant 27 ans pour s’être opposé au régime de l’apartheid,
Nelson Mandela deviendra président de la République d’Afrique du Sud de
1994 à 1999.