Vivre ensemble

Namur, ville culturelle et festive

En consultant l’agenda namurois, force est de constater que la ville bouillonne d’une vie culturelle et sociale hétéroclite. Concerts, théâtre, cinéma, marchés et brocante, expos se suivent et ne se ressemblent pas. Ce foisonnement impose à tous de suivre quelques règles, notamment en matière de nuisances sonores et de propreté publique, afin de conjuguer sans heurts les envies festives des uns et le besoin de calme tout aussi légitime des autres.

Les organisateurs

Vous souhaitez organiser un événement à Namur ?
Cela implique quelques incontournables démarches : demandes d’autorisation d’occupation de l’espace public, publicité et affichages, questions de sécurité, d’agenda, de mobilité… Toutes ces démarches sont reprises ci-dessous.

Il existe également des règles en matière de vivre-ensemble, qui sont définies par le Règlement général de police. Ne pas les respecter peut vous faire encourir des amendes allant jusqu’à 250 euros. Mieux vaut s’informer, donc !

Tout organisateur d’un événement public – ils sont nombreux à Namur – doit introduire un dossier administratif parfois conséquent et ce bien avant d’ouvrir les portes.  En effet, pour des raisons de sécurité, d’organisation, de planification, la première chose à faire lorsqu’on projette d’organiser un événement public est de demander les autorisations nécessaires auprès des autorités.

Avant l’événement

Un formulaire unique pour vos demandes d’autorisations
Clubs sportifs, associations, comités de quartier, promoteur privé, nombreux sont ceux à souhaiter organiser un événement dans les rues et places de Namur.

Ces organisations sont soumises à réglementation, et doivent faire l’objet de plusieurs demandes d’autorisation, a fortiori lorsqu’elles prennent place sur le domaine public. Pour vous faciliter la vie, la Ville a rassemblé toutes ces demandes d’autorisation dans un formulaire unique, que vous pouvez compléter en ligne.

Ce nouvel outil centralise les demandes à formuler auprès de l’administration communale. Il ne dispense en rien l’organisateur des démarches à effectuer en matière d’assurances, de raccordement électrique, de droits d’auteur. Un mémo en fin de docu ment l’aidera toutefois à lister les démarches restantes, afin de faire de chaque événement une réussite.

Prenons l’exemple d’un concert organisé par une association sur la place de l’Ange. Avant toute chose, il faut s’assurer que la place soit disponible, ni occupée par le marché -ou un autre événement déjà autorisé-, ni par des travaux éventuels.

Ensuite, il faut pouvoir assurer la sécurité du public: les pompiers doivent être informés, inspecter le site et garantir que les installations sont conformes aux normes en vigueur. Il faut également évaluer les risques au niveau de l’ordre public : si 10 000 personnes arrivent sur place, un service d’ordre doit être mis en place, voire même des postes médicaux, comme c’est le cas lors des fêtes de Wallonie.

S’il faut dévier la circulation, le bourgmestre doit prendre un arrêté de police allant dans ce sens. Il faudra également informer les riverains des déviations de circulations et des nuisances sonores éventuelles.

Si, dans le cas de notre concert, un bar est prévu, il faut également une autorisation pour vendre de l’alcool et/ou des denrées alimentaires…

L’affichage lié à un événement, que ce soit par le placement d’affiche ou la distribution de flyers en rue, doit faire l’objet d’une autorisation, de même que le pavoisement (les kakémonos et autres calicots, banderoles ou oriflammes), et le fléchage (marquage au sol ou placement de signalisation).

En dehors de ces considérations, il n’est pas rare que l’organisateur d’événement sollicite une aide matérielle, qu’elle soit financière ou logistique. Dans ce cas, il s’adressera à l’échevin ou au service en charge de la matière concernée (sport, culture, …).

A savoir   

  •    Avant de solliciter une date, prenez contact avec le service Domaine Public et Sécurité, pour vous assurer que la rue ou place que vous souhaitez occuper est bien disponible au moment où vous le souhaitez.  
    Contact : Service Domaine Public et Sécurité – Hôtel de Ville à 5000 Namur – 081 24 72 61dps@ville.namur.be   

   Le formulaire de demande d’occupation du domaine public doit être rentré au minimum trois mois avant l’événement par courrier ou par mail. Il vous demandera notamment de préciser le type de manifestation, s’il y a des risques particuliers liés, quel encadrement est prévu, quel public est attendu, ou encore s’il y a vente de produits, alimentaires ou non, alcool ou non, et si vous souhaitez mettre en place un fléchage. Enfin, deux points exigent une attention particulière : la propreté publique (respect de l’environnement, poubelles sur le site, nettoyage après l’événement, …) et la mobilité (stationnement du public, impact sur la circulation locale, …-)   

  •    Mise à disposition de scènes mobiles, tables, chaises, de la vaisselle ou encore des samovars, des barrières Nadar, voilà autant de postes sur lesquels la Ville de Namur peut soutenir les événements organisés sur son territoire. Toute demande de mise à disposition de matériel doit être introduite trois mois à l’avance au Service Prêt matériel (Rue des Phlox 28 à 5100 Naninne – Fax : 081 24 86 86 –  pret.materiel@ville.namur.beLa demande se fait sur un formulaire-type disponible sur le site namur.be

 

A lire
La brochure « Sanctions administratives communales- Keep calm et adopte les bons comportements » reprend la liste non détaillée des obligations, interdictions et autorisations relatives aux activités, en ce y compris l’organisation d’événements sur la voie publique. Les détails sont eux repris in extenso dans le Règlement général de police.

Les riverains
Que ce soit la fête du village ou les animations du centre-ville, il peut arriver, malgré les précautions prises, que les choses ne se passent pas comme prévu. Abus de boissons entraînant des comportements inapropriés, jets de détritus, bruit excessif sont autant d’infractions qui sont difficilement acceptables. 
Qui appeler ? 101 
En cas de problème, la police reste votre meilleur interlocuteur. 

EN SAVOIR +
Consulter la rubrique « Je suis organisateur d’événement » sur le site www.namur.be